Ad’talheur.

21 Avr
« Advertising has us chasing cars and clothes, working jobs we hate so we can buy shit we don’t need. »

La publicité. Technique ancestrale qui consiste à harceler une personne d’une façon tellement grande que toute chose qu’elle expérimentera dans le futur sera gâchée par une pensée à un produit révolutionnaire et tendance. Car oui, la publicité c’est ça.

Je vais vous donner un petit exemple avant d’avancer plus loin. La moutarde. Comme ceci, cela ne vous paraît guère plus intéressant qu’une boîte de conserve d’asperges dont la date optimale de consommation serait dépassée; mais une publicité intéressante avait fait ses marques aux Etats-Unis. L’astuce était simple : lorsqu’on écrivait « mustard » dans la pub, on mettait le « must » dans une police très légèrement plus grosse. mustard, si je dois le parodier.

Et bien ça marche. Le subconscient se souvenait de la publicité à chaque fois que le spectateur voyait le mot « must », fort fréquent dans la langue de Kanye West, et les ventes augmentaient. La publicité aussi insidieuse, limite subliminale, est fort fréquente, et vise souvent les enfants (mais oui, ces trucs bizarres qui chialent et qui prennent de la place.) ou les jeunes (vous savez, on a déjà parlé d’eux.), à travers divers médias, mais lorsqu’il s’agit des jeunes rarement des journaux. De là à dire que les jeunes ne savent pas lire, il n’y a qu’un pas.

Well.

« Qui a écrit MacBeth les enfants ? »
– Kannyyyyyyyyyyyyyyyye !

C’était le temps de la publicité passive. Mais depuis l’arrivée d’Internet (yay !) et d’autres joyeusetés qui me tiennent tant à cœur, on voit émerger une nouvelle forme de publicité, que j’appellerais pour résumer le « j’achète tes données et je les utilise pour faire une publicité ciblée sans avoir à faire de marketing de niche particulier ». Pour être plus clair, je vais diviser le processus passé et présent.

  • Vous êtes avant Internet et voulez créer une publicité.
  • Vous devez choisir un marché cible, par exemple.. les femmes de 12 à 28 ans.
  • Vous devez trouver comment toucher le marché ciblé, à l’aide souvent d’un marché de niche, c’est à dire trouver ce que le marché veut ou peut vouloir et n’a pas.
  • ???
  • Profit.

C’était le bon vieux temps.

  • Vous êtes sur Internet et voulez créer une publicité.
  • Vous devez choisir un marché cible.
  • Vous utilisez les cookies sur votre site//acheter des informations à une entreprise type Google et récupérer une liste d’utilisateurs de votre marché.
  • Profit.

Je vous demande de noter deux changements simples : Le marché de niche n’est plus forcément une chose importante, car vous toucherez tout de suite votre marché, quels que soient leurs besoins. Bien sûr, un marché de niche aide à vendre par la suite, mais là on fait de la pub’; je n’ai pas utilisé de « ? ». Parce que l’imprévu du « Vais-j’atteindre mon marché ? » ne se pose même plus.

Vous vous êtes peut-être déjà demandé (si oui je vous recommande de lire Wikipédia plus souvent vous en apprendriez un peu sur les cookies qui ne sont pas que une délicieuse pâtisserie) comment se faisait-il qu’après avoir recherché la compilation de votre film pornographique russe préféré sur Amazon vous aviez des fenêtres de publicité ne parlant que de l’art cinématographique de l’Outre-Baltique ? Ceci vient d’un minuscule petit bout de.. truc que l’on appelle un cookie qui est allé directement se loger dans les fichiers temporaires de votre ordinateur et qui dit à l’agence de publicité qui a loué l’encart « Hé, Robert Pichon (ndr : vous.) aime ceci et ça ! » et pouf, on vous envoie ce qui correspond. C’est magique, et beaucoup de gens s’en plaignent en les traitant de, citation, salauds de corporationnistes francs-maçons.. DE DROITE !

Les salauds.

Mais en soi, posez donc vos passions dans la corbeille appropriée à l’entrée de cette salle et demandez-vous ceci : N’est-ce pas mieux ?

J’aime avoir des publicités pour le trenchcoat de David Tennant, j’aime voir sur le côté de mon FaceBook un encart sur je ne sais quel modèle de téléphone, … Pourquoi refuser d’avoir des pubs qui nous concernent, si l’on doit en avoir ? Autant qu’elles ne fassent pas que nous ennuyer ! Si vous avez lu la petite citation de Fight Club en haut de cet article, vous pouvez voir ce que je pense de la consommation : ce sont des choses dont nous n’avons pas besoin mais que nous apprécions et que nous voulons : autant que la publicité me donne ce que je veux ! Ca me fait gagner du temps, me permet de trouver des choses qui me correspondent sans avoir à chercher par moi-même, et j’en passe.

Mais attendez, car il reste un argument à l’anti corporationniste :

non mais ces salauds ils infiltrent notre vie privée !

Meanwhile at Google:

« Monsieur Page! Monsieur Page! Nous avons découvert quelque chose. »

« What is it? Talk! »

« Madame Michu.. elle.. elle a mangé un paquet de chips hier. »

« Shut all the doors; it’s an emergency… »

Non mais vraiment, que voulez-vous qu’ils fassent avec votre vie privée ? Ils peuvent tous savoir, certes; tellement bien qu’ils savent que vous préférez les chips Lays (un choix pauvre selon moi, mais bon, il faut de tout dans la nature), et donc si vous cherchez un site de.. fans de chips.. en ligne, vous tomberez sur les sympathisants admirateurs de lays et des officines en plastique ébène ou soufre. Et s’il est vrai que le site des S.A.L.O.P.E.S ne vous conviendra peut-être pas, il vous suffira alors simplement de descendre pour trouver un site plus intéressant pour vous.

Salooooope.

Habillée comme une salope.

Mais il y a plus intrusif et insupportable que la collecte d’infos par nos salauds de droitisto-fascites : la pop-up.

Je me demande pourquoi son article Wikipédia ne possède pas une seule fois la mention « Putain » ou « Connasse ». En effet, cette fenêtre intrusive, puisque c’est son nom en français, ouvre une nouvelle fenêtre (ou depuis un temps, s’ouvre DANS LA FENÊTRE) vous proposant des trucs ultra géniaux comme gagner 1500€ facilement sans risque aucun, ou, selon vos cookies.. autre chose. La pop-up est insupportable. Elle a été brimée par les navigateurs refusant de l’ouvrir, mais se renouvelle en créant une « fenêtre » dans la fenêtre. Même des extensions superbes (que je recommande à vous, chers lecteurs, si vous n’avez pas eu la décence d’esprit de l’installer) ont du mal à nous en débarasser, et elles apparaissent de plus en plus souvent, polluant tout.

C’est ce que le marketeux (magnifique terme, n’est-ce pas ?) n’a visiblement pas compris, à côté de ses inventions excellentes : personne, j’ai bien dit personne, n’aime voir quelque chose lui sauter à la gueule, surtout si c’est un témoin de Jéhovah. (ils devraient utiliser la pop-up, eux, il est difficile de les rendre plus insupportable anyway.)

Les pop-ups sont faites pour être fermées le plus rapidement possible, et ce n’est pas un piètre script « Êtes-vous sûr de quitter la page ? Vous allez manquer 1500€ facile et gratuit avec du sexe et de la drogue ! » qui nous fera changer d’avis.

Alors, je vous prie, restez dans l’espionnage et le filtrage pour nous proposer des produits de niche qui nous font plaisir; je vous prie, continuez de fouiller dans notre vie privée car nous (enfin, nous) nous doutons que vous n’en avez rien à foutre si ce n’est pour nous vendre des produits;

et je vous en prie.

Je ne veux pas gagner 1500€ facilement et sans risque.

Tim.logoseul1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :